Search
  • lenfantenjeu

L'importance d'une éducation non genrée dès la petite enfance


Qu'appelle-t-on stéréotype de genre ?

Notre société façonne les individus et structure les rapports sociaux à travers des représentations de ce que nous devons faire, dire, etc. selon notre sexe. Nous avons intégré ces rôles de fille ou de garçon et véhiculons à notre insu ces stéréotypes de genre car ceux-ci ont participé à notre propre socialisation. Aussi tout naturellement et tout aussi inconsciemment, nous modelons les comportements des enfants dès leur petite enfance à leur lumière. Les exemples sont nombreux dans notre quotidien : au parc avec mon petit-fils, une maman a gentiment proposé qu'il emprunte la voiture de sa fille même si elle était rose ! Malgré l'engagement de certains distributeurs, j'ai récemment vu des pancartes garçons / filles : l’organisation des jouets par catégorie plutôt que par genre ne s'est pas généralisée, loin s'en faut !

Le sexisme commence en effet par les jouets et est bien sûr présent dans le choix des couleurs de vêtements, les livres, les activités …

Le registre des émotions est aussi riche de sens sur le sujet : des expériences ont largement démontré que les pleurs d'un enfant était reçu comme de la peur si cet enfant était identifié comme une fille et de la colère si c'était un garçon …

Nous sommes pourtant nombreu.x.ses à appeler de nos vœux une égalité hommes / femmes mais celle-ci n'existera pas tant que les stéréotypes de genre perdureront.



Les conséquences d'une éducation genrée

Mon propos ne vise pas à dénoncer des comportements individuels : il est temps d'en analyser les conséquences. Notre objectif que l'on soit parent, professionnel.le n'est-il pas de laisser chacun.e se trouver lui.elle-même, choisir sa voie ? Se sentir compétent.e , de l'aider à cultiver son estime de soi ? De lui laisser le droit d'expérimenter sans l'interférence de normes sociales ? Les influences d'une éducation genrée peuvent commencer très tôt, au risque de passer à côté des besoins réels du bébé et se faire sentir tout au long de la vie : les stéréotypes influencent le sentiment de compétence et aussi de performance .

Quels moyens pour la combattre ?

Alors nous adultes avons à prendre conscience de ces limitations imposées par des stéréotypes sexués pour qu'il.elle puisse se construire en s'en affranchissant. Ses goûts et ses compétences ne sont pas déterminés par son genre.

Mais comment faire me direz-vous ? En tout premier lieu analyser nos systèmes de référence, les messages que l'on transmet, verbalement et aussi par nos comportements : l'éducation passe par l'exemple. Éveillons la conscience des enfants sur le sujet pour qu'ils soient en capacité d'imposer leurs propres choix.

Le témoignage de la famille de Sasha dans le reportage de Sébastien Lifshitz « Petite fille » est un magnifique plaidoyer pour accompagner un enfant sur son chemin, le sien véritablement.